CHICKY C'EST LETTRES ET ;

BONNES ÂMES QUI SONT PRÊTES à t'accueillir dans leur team contre les bisounours démoniaques !

Même qu'on offre un marshmallow à qui vient de débarquer ♥ (et un pour vous tous aussi blblbl)

Mais c'est aussi découvrir tout plein de mystères, des lieux bizarres, colorés et vastes ; Etoh (et ses régions qui viendront peu à peu au fil du temps rien que pour vous ♥)

× 20.05.2014
Nouvelles couleurs, nouvelle animation ce mercredi, et un recensement pour faire le ménage ici @www. keur♥
CHICKEN EAT GREEN'S FEEDING ; LIFE ON ETOH
 
HYBRIDES
8
NEENS
7
HUMAINS
13
OXYDS
6

Tout le forum appartient à ses fondatrices Mckenzy et Green. 3ème version de Chicky entièrement codée par Mckenzy. Aucune copie, partielle ou totale, n'est autorisée sinon shouik ♥ Tous les beaux dessins-là proviennent de Tumblr et de notre Mckenzy☆
RUMEUR DU MOMENT ;

BAM! Les rumeurs tombent! Mckenzy n'arrête pas de tomber malade, mais continue quand même à se casser le popotin pour bosser sur le forum! Les cours reprennent le 30 donc c'est un peu la galère... mais elle se tue à la tâche, avec le sourire ♥

AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

CLIQUE ET VOTE
TOUTES LES DEUX HEURES ♥
     

Partagez | .
 

[E1] Take me to Neverland `|| Slender

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
avatar
Bagheera

#hybrides incompris

JOB : Au chômage

NB DE SUJETS : 105
COTS <コ:彡 : 1158

MessageSujet: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   Dim 16 Fév - 10:25




TAKE ME TO NEVERLAND

Bagheera FEAT Slender





Tu étais dans ta boutique, bien au chaud, à regarder les antiquités présentées devant toi avec tendresse. C’était bien les seules choses qui acceptaient ta présence sur Etoh. Tu étais en train de dépoussiérer ces merveilles qui ne se vendaient pas ou trop peu, mais tu aimais tellement ces vieilleries que cela t’était égal. Le vieux tourne-disque que ton père avait réussi à dénicher d’on ne sait où laissait échapper sa musique lente, au même rythme que ta vie.

Tu t’étais dirigée vers la fenêtre donnant sur la rue, sans aucune intention particulière. Le soleil tapait contre la vitre, donnant une impression de chaleur sur ta peau froide. Enfin quelque chose d’agréable. Tu fermas les yeux, juste un instant.


AVANCE RAPIDE
►►


Et tu les ouvris à nouveau, t’attendant à retrouver tes vieux meubles, tes rideaux blancs délavés, la rue pavée en face de chez toi. Mais rien de tout cela, non. Tu te trouvais dans une clairière immense. Il n’y avait aucun bruit, à part celui du vent remuant les herbes hautes. Tu te rendis compte que c’était en fait un parc. Un parc où tu entendais déjà le bruit de personnes approchant, au même rythme que ton espoir de liberté s’enfuyait.

Vite.
Tu cherchais un moyen de ne pas te faire voir.  

Tes yeux se levèrent vers le haut de la colline où se situait le parc. Ce serait parfait pour toi, le haut d’une colline. Le haut d’une colline où tu pourrais presque toucher les étoiles.

Alors, tu te mis à courir vers ton but. Tu ne t’étais même pas rendue compte réellement que tu ne te trouvais plus dans ta boutique, ou que tu n’avais encore jamais mis les pieds ici. Tu courrais juste pour trouver un espoir de liberté, de tranquillité. Au fur et à mesure que tes pieds se posaient devaient toi, le haut de la colline s’approchait irrésistiblement. Tu n’osais pas te retourner pour voir si l’on te suivait. Tu continuais juste à courir comme si ta vie en dépendait.

Une fois arrivée en haut, ce fut le soulagement ; tu avais atteint ton but, tu y étais. Il n’y avait aucune vie humaine à perte de vue, cachée par la colline. Tu te couchas dans l’herbe. Tu te sentais à ta place ici. Seule, libre, presque heureuse. Tu regardas le ciel, un sourire béat sur les lèvres lorsque tu vis les étoiles. C’est alors que tu te demandas ce que tu faisais ici. Comment es-tu arrivée jusqu’à ce lieu inconnu ? Que c’était-il passé ? Ton dernier souvenir était l’impression de chaleur sur ta peau, dans la boutique. Mais peu importait de toutes façons : tu étais seule, au calme. Loin de tous les gens qui te détestent pour le mélange que tu représentes ; c’est le paradis.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Slender

#hybrides incompris

JOB : Au chômage

NB DE SUJETS : 72
COTS <コ:彡 : 795

MessageSujet: Re: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   Lun 17 Fév - 22:01


Take me to Neverland ; ft. Bagheera

Comme toujours, il s'était encore exilé tout seul sous la lumière de la Lune. Avec son sac de cours sur le dos, il regardait les étoiles, mieux les admirait, sans vraiment voir le temps passer. Quoi de plus magique que de faire ses devoirs comme un clochard sous la nuit qui tombait peu à peu ? Rien n'était plus beau que ce silence. Cette solitude. Ce froid qui s'emparait de lui et qui le transportait dans un autre monde. Un monde bien plus agréable.

Puis il s'allongea sur le béton armé - assez confortable pour son dos, posa sa belle tête pâle sur son sac et commença à fermer les yeux pour s'imaginer découvrant la flore d'une nouvelle planète ; comme si il ne savait faire que ça Slender. Comme si il ne savait que rêver.

 puu  puu 

Finalement, il n'avait pas réussi à s'endormir. Aujourd'hui avait été une journée bien plus éprouvante que les autres, et il y pensait tant bien que mal ; sa classe toute entière s'était moquée de lui lorsqu'il avait lu son poème. Celui qu'il faut écrire soi-même tout ça, ce genre de choses que Slender n'aime pas, mais alors pas du tout. Ecrire, il adore, parler, un peu moins. Il a bafouillé sur la totalité des vers. Sans exception. Avant de retourner à sa place avec une pancarte dans le dos "TAPE-MOI JE SAIS PAS LIRE". C'est peut-être pour ça qu'il n'a jamais vraiment parlé. Jamais voulu lire devant tout le monde. Il ne se sent juste pas à l'aise sur le devant de la scène.

Voilà, il avait tenté, il s'était raté - bon. Ça arrive. Mais ce n'était pas la première fois qu'il avait une bulle, et 24 ça faisait BEAUCOUP TROP de bubulles. Oui voilà, c'était décidé. Slender resterait à jamais ici. Perché sur le toit de cette vieille usine, seul, à regarder les étoiles. Marre de devoir se retenir d'aller tuer quelqu'un chaque jour, mais quand même prier deux secondes plus tard pour qu'il reçoive tout le malheur du monde sur son dos.

Et lorsqu'il se releva pour rentrer prendre quelques sandwiches, son sac avait disparu. Le béton était devenu gazon. Mais toujours les mêmes étoiles. Comme si il avait bougé sans vraiment bouger. Pas le temps de réfléchir. Des pas. Une démarche de fille. Une démarche légère, qui se tente discrète. « C'est pas vrai, qu'est-ce que.. » Slender se plaint, soupire sans finir sa phrase avant d'aller s'accroupir derrière un arbre.

Là voilà. Elle s'étale pour regarder le ciel, et ne bouge plus. D'ici on ne voyait que ses cheveux blancs qui débordaient entre les brins d'herbes. Que faire ? Slender était obligé de passer devant elle pour retourner à l'usine - et remplir son ventre vide, ce serait pas mal aussi. Il pourrait bien rester caché et scruter le ciel sans bouger, mais, juste que cette inconnue avait quelque chose de spécial. OUI c'est un mauvais prétexte, mais elle bloquait la route (si. je vous jure). Non, bien sûr que non. Slender n'est pas ce genre de garçon qui épie les filles, pour la bonne raison que ça ne l'intéresse pas. Elles ne l'intéressent pas. Les hommes non plus d'ailleurs. Il avait trouvé bien mieux, bien plus beau, le ciel.

 puu  puu 

Trente minutes que Slender était là, dissimulé derrière ce tronc, il ne savait même pas si cette fille était encore là, comme il s'était promis que non il ne la regarderait pas sans arrêt dans une situation aussi explicite. On le prendrait pour un pervers, il ne manquerait plus que ça. Alors il s'assit, jetant un dernier coup d’œil avant de l'apercevoir. Il soupire de soulagement, esquisse un mini tout mini sourire, et finalement en se relevant pour tenter une sortie discrète - parce qu'il voulait juste savoir si elle aimait vraiment rester seule, il marcha sur une branche. Comme par hasard. BIEN SÛR. Fichu arbre. Vraiment, ce genre de moment existe en dehors des séries ? VRAIMENT ?!

Trop tard pour retourner se cacher. Il fallait trouver un truc à dire, mais mais, Slender ne parle pas souvent - pour ne pas dire jamais. Donc comment expliquer ? Il ne pouvait pas se contenter de s'asseoir à côté d'elle sans rien dire. Il recula un peu, pour prétendre être arrivé ici à l'instant si elle l'interrogeait, puis laissa le destin faire le reste.














  
merci à Bagheera pour cet avatar tout beau tout chou ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bagheera

#hybrides incompris

JOB : Au chômage

NB DE SUJETS : 105
COTS <コ:彡 : 1158

MessageSujet: Re: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   Mar 18 Fév - 20:38




TAKE ME TO NEVERLAND

Bagheera FEAT Slender




Un bruit de branches cassées te tira de ta rêverie. Les poils de ta nuque se hérissèrent sous la peur, l’appréhension de sarcasmes tous aussi méprisants les uns que les autres envers toi. Une foule de questions se bousculèrent dans ta tête, comme si chacune voulait que tu répondes à elle en première, et pas aux autres. Elles se succédaient, se montaient dessus, plongeaient sous l’avalanche avant de remonter avec un peu de chance à la surface. Qu’est-ce que c’était ? Un oiseau ? Trop petit pour un craquement aussi sec. Un animal ? Ce serait trop beau pour être vrai. Il ne restait plus que la solution la plus plausible : quelqu’un, un homme ou une femme dans les parages. Il ne restait plus qu’à savoir ce qu’il venait faire ici, ce lieu au milieu de tout mais qui se trouve au final nulle part.

Tu te relevas rapidement avant de te retourner pour faire face à l’intrus. Tu le cherchas des yeux avant, ton regard habituel sur ton visage ; triste et vide. Ou triste parce qu’il était vide, au choix. Tu te demandais pourquoi les insultes n’avaient pas encore atteint tes oreilles ; pourquoi la personne mettait-elle autant de temps à réagir sur ta différence.

C’est lorsque tes yeux bleus se posèrent sur les siens que tu compris. En fait, tes yeux comprenaient quelque chose que ton cerveau ne voulait pas voir. Tes pupilles s’ouvrirent sur une expression d’étonnement, remplissant un peu ce vide, avant que l’incertitude et la méfiance ne prennent sa place. Ce garçon était là, en face de toi. Tu ne l’avais jamais vu, sinon tu t’en serais rappelé. Tu n’oublierais pas quelqu’un comme ça, qui te ressemble à ce point. Ses cheveux étaient blancs, et te paraissaient d’une blancheur plus pure que les tiens. Ses yeux étaient bleus, tout comme les tiens, qui essayaient de garder tant bien que mal une maintenance par rapport aux découvertes que tu faisais.

Vous étiez tous les deux l’un en face de l’autre ; ni toi ni lui n’avaient bougé depuis quelques minutes –une, deux, trois ? Sans doute étiez-vous en train de vous comparer mutuellement. Tu te demandais si c’était une farce. Une énième moquerie afin de te déstabiliser –ce qui marchait, pour le coup. Tu te demandais ce qu’il pensait de cette mascarade, lui. En avait-il eu l’idée ? Ou avait-il accepté par lâcheté ? Peu importe. Pour toi, il était tout aussi misérable d’avoir joué le jeu.

Tu regardais le jeune homme avec peine. Tu te sentais encore plus perdue que d’habitude. Etait-ce une blague ? Ou était-il vraiment comme toi ? Aussi différent aux autres et semblable à toi ? Tu en avais déjà rencontré des hybrides, oui. Mais ils avaient l’air plus ou moins humains, ou plus ou moins oxyds. Toi, tu ne ressemblais ni à ton père, ni à ta mère. Une bizarrerie de la nature que tu ne comprenais pas. Si cet inconnu était vraiment comme toi, cela voudrait dire que tu n’étais pas seule. Qu’il y avait encore un peu d’espoir pour toi, que ta vie ne serait peut-être pas que rejet de la part des autres ou de la tienne.

Toi après un long temps à l’observer de haut en bas, « Qui êtes-vous ? Et que faîtes-vous ici ? Êtes-vous venu pour vous moquer de moi ? Tu regardes autour de toi. Tu te rends vraiment compte que tu n’es plus dans ta boutique. Qu’est-ce… Qu’est-ce que je fais ici ? … »






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Slender

#hybrides incompris

JOB : Au chômage

NB DE SUJETS : 72
COTS <コ:彡 : 795

MessageSujet: Re: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   Sam 22 Fév - 3:21


Take me to Neverland ; ft. Bagheera

Et ce qu'il craignait arriva. Elle avait tout entendu, pire, avait eu un tel reflex niveau sonore qu'en une petite seconde elle était déjà en train de le dévisager, se tenant face à lui. Slender avait alors cette drôle d'impression d'être examiné sous toutes ses coutures, faible, ne sachant trop quoi dire par peur de froisser la demoiselle - et aussi parce qu'il cherchait continuellement ses mots.

Il aurait voulu sourire, mais il ne pouvait juste pas. Il aurait voulu tenter de s'expliquer, sa bouche restait close. Il aurait voulu jouer la carte de la fuite, après tout, pourquoi ne pas confirmer les rumeurs ? Pourquoi ne pas tout faire pour n'être qu'un lâche sans cœur ? Slender préférait pourtant tenter le coup, pour une fois, ne pas juste partir en courant, pour toujours éviter tous les problèmes qu'il s'attirait. Juste pour une fois, savoir ce que c'était de ne pas que s'isoler et fuir.

Et cette jeune fille lui ressemblait tellement. Ses cheveux blancs, eux tressés, ses grands yeux bleus qui cherchait une réponse dans ceux de Slender. Tout ça, ces similitudes bien trop évidentes, c'était trop étrange pour être vrai. La solitude l'aurait rendu fou ? Il avait même essayé de se pincer discrètement (parce que c'était bien moins visible qu'une claque) histoire de se réveiller mais en vain. Puis ce silence pesait de plus en plus. Lourd. Et crac. Brisé. Les yeux de Slender s'illuminèrent dés que la voix toute douce et tremblante de l'inconnue est venue couper ce long moment d'absence. Une espèce de soulagement - parce qu'il ne pouvait pas placer les premiers mots.

Et il baissa les épaules qu'il avait gardé levées pour paraître moins désorienté par la situation (quand il a le buste en avant, il paraît un peu plus courageux, c'était déjà ça). Un seul mot avait alors retenu son attention "moquer". Moquer. Moquer. Il raisonnait dans son esprit sans cesse. C'était sûr, elle devait avoir l'habitude de toutes ces personnes qui rient de la différence pour que ça soit la première question qu'elle pose à des inconnus.

« Oui ! Je.. Heu. NON. Enfin. J'veux dire. Je. » Parfait, génial. C'était ridicule. Qu'il était bête. Voilà pourquoi il évitait la foule. Pourquoi il ne faisait que rêver ; parce qu'il était incapable de faire quoique ce soit d'autre. Le cœur de Slender battait si fort, si vite. Il soupira, baissa la tête pour reprendre son souffle, c'était pathétique. Elle, elle semblait si sûre d'elle, et c'était peut-être une de leurs seules différences.

Il commença à reculer, par honte, avant de planquer son visage dans ses mains gelées. Ne pas paniquer. Plus jamais. Tout tournait en boucle. Les rires. Les moqueries. La solitude. Il soupire encore. Puis inspire, et dans un élan de courage, ou de folie allez savoir, il releva alors la tête et la fixa droit dans les yeux sans jamais baisser son regard « Non, non. Je voulais juste voir les étoiles à la base. Pas venir vous déranger vous ou quiconque, juré. » Toute première phrase de sa vie. Enfin, première qui avait véritablement du sens. Un peu froide quand même, mais il n'avait pas cessé de la regarder pour ne pas perdre le fil, et ça c'était plutôt classe quand on était aussi mal à l'aise face aux gens.

Bien bien. Il ne ferait pas ça tous les jours hein (même si il ne se l'avoue pas, c'était plutôt sympathique). Comme elle était aussi perdue que lui,  lui dire que lui aussi ignorait totalement comment s'être retrouvé sur cette colline l’effraierait peut-être. Il enchaîna donc sans répondre « Je. Pardon. Je peux partir si je vous gêne ? » C'est vrai que laisser une inconnue, totalement perdue sans l'aider, c'est pas poli, mais. Que dire de plus ?













  
merci à Bagheera pour cet avatar tout beau tout chou ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bagheera

#hybrides incompris

JOB : Au chômage

NB DE SUJETS : 105
COTS <コ:彡 : 1158

MessageSujet: Re: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   Mar 4 Mar - 0:07




TAKE ME TO NEVERLAND

Bagheera FEAT Slender




Il avait dit oui. Par ce simple mot, ton espoir s’envola ; les mots étaient parfois durs à entendre, pourtant ils étaient tous merveilleux. Un simple « oui » pouvait donner une joie extrême, un amour incomparable –lors d’un mariage par exemple- ou comme dans ce cas-ci, anéantir tout espoir. Tu étais bien embêtée maintenant. Tu t’étais déjà imaginé que peut-être cet inconnu était comme toi. Que peut-être vous étiez seulement deux hybrides relativement proches, en tous points de vue. Mais il semblait lui aussi avoir peur, ou être intimidé peut-être. Toi ? Tu lui avais fait peur ! A moins que ce ne soit dans sa nature. Ou que ses « amis » l’avaient obligé à venir te trouver par ici. Parfois, tu te demandais comment ces imbéciles pouvaient monter des plans aussi… sadiques.

Lui ▬ « Non, non. Je voulais juste voir les étoiles à la base. Pas venir vous déranger vous ou quiconque, juré.
Toi, clignant des yeux, digérant petit à petit ses parolesJe vous demande pardon ? »

Tu n’en croyais pas tes oreilles. Personne ne savait que tu aimais les étoiles. Toi-même, tu ne savais même pas jusqu’à ce matin que ce lieu existait. Comment pouvait-il connaitre ce secret ? C’était impossible. A moins qu’il dise la vérité, ce qui serait… Quoi ? Merveilleux ? Inouï ?  Et quand bien même, qu’est-ce que ça changerait à ta vie ? Tout ? Rien ? Tu ne cessais de le fixer de la manière la plus impolie qui soit, mais cet homme t’intriguait trop pour t’enfuir.

Lui ▬ « Je. Pardon. Je peux partir si je vous gêne ? »

Tu t’apprêtais à lui dire de s’en aller. Tu en avais envie. Tu voulais qu’il parte, qu’il te laisse seule. Pourtant, ce ne furent pas les mots qui sortirent de ta bouche. Au contraire, tu lui demandas de rester, comme si tu lui demandais une faveur. Mais voilà que tu te retrouvais devant lui, sans savoir quoi dire. Vous aviez l’air fin, tous les deux l’un devant l’autre, sans qu’aucun de vous ne fasse le pas pour prendre la parole.

Toi, le regardant et en esquissant un petit sourire timide ▬ « Vous voulez rester un peu… avec moi ? Nous pourrions regarder les étoiles ensemble. Si vous voulez bien. »

Tu avais peur qu’il refuse. Après tout, il avait demandé à s’en aller. Etait-ce une manière polie de prendre la fuite ? Ou avait-il vraiment peur de te gêner ? Tu avais peur de demander.

Toi, t’asseyant sur l’herbe fraîcheVous… Nous ne nous sommes jamais vus, n’est-ce pas ? Enfin, je veux dire, je pense que si cela avait été le cas, je m’en souviendrais. Tu le regardes du coin de l’œil, surveillant tout de même ses gestes. Mes paroles vont peut-être vous surprendre, ou vous gêner mais… Je n’ai encore jamais rencontré quelqu’un comme vous… Comme moi. »

Ton regard se tourna vite vers les étoiles. Tu te sentais idiote de te confier ainsi. Il y a quelques minutes, tu pensais qu’il se fichait de toi, et voilà que tu l’invitais à la conversation et à observer les astres en ta compagnie. Tu croisais les doigts pour que tu ne te sois pas trompée… Mais il semblait tellement vrai dans sa manière d’être. Tu essayais de te rassurer en te disant que tu ne te trompais certainement pas. Du moins, tu l’espérais.








Dernière édition par Bagheera le Sam 5 Avr - 15:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
PNJ

#pnj

NB DE SUJETS : 3
COTS <コ:彡 : 121

MessageSujet: Re: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   Jeu 13 Mar - 16:34

 star PNJ ; Mary, petite sœur de Slender.
9 ans. Oxyd.

MOQUEUSE - RACISTE - CAFTEUSE - PLUTÔT MATURE POUR SON ÂGE


Belle petite Mary qui suit son frère à la trace. Discrète. Sans bruits. Sans sons. Ninja. Camouflée dans l'obscurité de la nuit. Elle s'est assoupie, cachée derrière un mur de l'usine. Et par magie s'est retrouvée dans une forêt enchantée, sans savoir où elle était, s'est cachée dans des buissons plein d'épines. Ouille. Elle voit son frère, lui au dos d'un arbre, épiant une femme aux cheveux blancs.

Elle le voit se lever, vouloir disparaître - comme invisible, mais crac. Il s'emmêle, la femme se lève, puis lui parle l'harcèle presque. Le calme, le silence règne entre deux. Ils parlent. Alors Mary s'en mêle. Avant même que son frère bien trop muet ne puisse encore une fois répondre à cette étrangère, elle s'interpose ;

« SLEEEENDER ! elle crie, lui fait un câlin, puis le lâche et recule. T'as trouvé une copine ? C'est une vieille mamie comme toi ? »
Mary ricane, soupire, reprend ;

« PFFF. ENFIN Je sais pas où t'es allé avant gros laideron mais t'es plus blasé que d'habitude. Vieux papi crados va. elle dévisage l'autre hybride, la scrute de ses grands yeux HUH. TROP MOCHES TES CHEVEUX. On dirait ceux de Slender. Du papier mouillé HAHAHA. »
Elle rigole toute seule et termine ;

« Et regarder les étoiles ? LAISSE-MOI RIRE. De toutes façons c'est vrai que vous avez que ça à faire de flemmarder et de polluer notre pays. Saleté d'hybrides ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Slender

#hybrides incompris

JOB : Au chômage

NB DE SUJETS : 72
COTS <コ:彡 : 795

MessageSujet: Re: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   Dim 16 Mar - 16:24


Take me to Neverland ; ft. Bagheera

Elle lui demandait poliment de regarder les étoiles, s'asseyant sur l'herbe, ses cheveux blancs qui voletaient au gré du vent. Il aurait voulu dire oui. Vraiment. Il aurait voulu juste sourire un peu, hocher la tête et passer le reste de la nuit à regarder les étoiles à ses côtés. Mais c'était bien trop tard. Le destin s'acharnait sur sa petite tête. Et vu l'habitude que ça devenait, ça ne devrait même plus l'étonner. Et pourtant - Ce petit monstre, sa demi-sœur, était là accrochée à sa jambe. Sale parasite. « SLEEEENDER ! elle crie, lui fait un câlin, puis le lâche et recule. T'as trouvé une copine ? C'est une vieille mamie comme toi ? » Une copine ? Une vieille mamie ? Trop d'informations se bousculaient dans sa tête. Mais pas de panique. Si sa sœur avait tout vu, de l'espionnage jusqu'à leur rencontre ? Elle pourrait tout révéler sans problèmes à leurs parents, pire.. à cette étrangère.

« M-m-mary ?! Qu'est-ce que tu viens faire là ? Allez, rentre à la maison ! » Slender retenait son souffle. Il n'y avait rien de bon là-dedans. Elle ricane, l'ignore et continue le massacre sans se soucier du reste « PFFF. ENFIN Je sais pas où t'es allé avant gros laideron mais t'es plus blasé que d'habitude. Vieux papi crados va. » C'était pathétique, on aurait dit une querelle entre gamins. « HHEH. Je..non. Nul part. Nul part..» Il soupirait. Pourquoi lui ? Si quelqu'un devait les surprendre, pourquoi sa petite sœur ?

Il baissa le regard, et là. Couteau dans le cœur. La fillette se retourna vers l'inconnue. « HUH. TROP MOCHES TES CHEVEUX. On dirait ceux de Slender. Du papier mouillé HAHAHA. » Souffle coupé. Les yeux de Slender se levèrent directement. « Pardonne-la.. elle est jeu...» Mais elle conclut avant la fin de sa phrase.

« Et regarder les étoiles ? LAISSE-MOI RIRE. De toutes façons c'est vrai que vous avez que ça à faire de flemmarder et de polluer notre pays. Saleté d'hybrides ! »

Saleté d'hybrides. Polluer. Saleté d'hybrides. Flemmarder. Regarder les étoiles. Polluer. Ridicule ? Les oreilles de Slendy sifflaient. « Répète-moi ça plus lentement sale peste. » Il la prit par le col, la leva brutalement et la plaqua contre l'arbre, en faisant attention à ne pas faire rentrer ses mains meurtrières en contact direct avec Mary. « Allez gamine. Répète-ça en articulant. »

Il ne voulait pas confirmer toutes les rumeurs, les murmures à son sujet. Et le fait de montrer tant de haine envers sa sœur face à quelqu'un qu'il venait à peine de rencontrer n'était sûrement pas la meilleure approche - mais il en avait marre d'être ce garçon tout seul au fond de la classe, moqué et craint par tout le monde parce qu'il était mystérieux. Et que les personnes mystérieuses cachent forcément quelque chose. Oui oui.

Sans mentir, il aurait voulu la jeter par terre et la piétiner jusqu'à la tuer. Ce meurtre aurait alors été une superbe raison pour s'exiler d'Etoh, avec toute la garde du roi Nodj à ses trousses. Comme un hors-la-loi dans les films. Avec la solitude pour seule amie. Mais aussi une réplique à tout ceux qui le disent fou et sanguinaire. Rien que parce qu'il ne pouvait juste plus affronter toutes ces paroles tout le temps. Alors là oui. Il serait devenu le monstre que tout le monde prétend qu'il est. Autant acquiescer plutôt que de se battre sans cesse inutilement pour défendre son identité face aux mensonges.

Malgré cela, il se jurait encore chaque seconde qu'il ne devait pas le faire. Non. Pas encore le même scénario de fuite, de peur, de solitude. Il jeta un coup d’œil inquiet, vide et sombre, vers sa seule semblable, comme signe d'excuses si ça tournait mal. Non ça ne tournerait pas mal. Non. NON. C'est la vraie vie, les assassins sont punis. C'est mal de tuer. Mal de faire du mal. Les assassins sont punis, ils sont punis, punis. Tués, exécutés. Lalala. Pense pas à la mort Slender, tu es jeune. Lalala. Ses mains tremblaient. Ne les sors pas de tes manches. Aucun contact. Non. Lalala. Il devenait fou.










HRP:
 




  
merci à Bagheera pour cet avatar tout beau tout chou ♥️
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Bagheera

#hybrides incompris

JOB : Au chômage

NB DE SUJETS : 105
COTS <コ:彡 : 1158

MessageSujet: Re: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   Sam 5 Avr - 15:09




TAKE ME TO NEVERLAND

Bagheera FEAT Slender




Le calme venait de se fracasser. Un cri, qui se dirigeait vers vous. Tu avais sursauté, tu ne t’y attendais pas. Une gamine venait de sortir d’on ne sait où, allant jusqu’à se jeter dans les bras du garçon. Tu es abasourdie, tu ne sais pas comment réagir ; en fait, tu ne réagis même pas. Tu es toujours assise dans l’herbe, à regarder la scène qui se passe sous tes yeux. Tu te fais même traiter de mamie, mais tu ne réagis pas. Tu te lèves simplement pour les regarder tous les deux, ne sachant pas trop quoi faire à part analyser ce qui se déroulait devant tes yeux bleus. C’était si absurde que lorsqu’elle critiqua tes cheveux, tout ce que tu trouvas à faire était de te passer les mains dedans, comme pour les arranger. Non mais franchement. Comment pouvait-on se défendre face à une gamine, qui plus est apparemment une grande connaissance de cet inconnu qui te ressemble tant ? Mais cette peste vous insultant. Vous aviez l’air pathétiques tous les deux, face à cette oxyd haute comme trois pommes. Tu ne sais pas pourquoi mais tu ne pouvais rien dire devant les enfants. Tu trouvais cela injuste de s’acharner sur eux alors qu’ils étaient si jeunes… Tu ne voulais pas devenir quelqu’un qui s’en prendrait aux plus faibles. Alors tu laissais courir.

Mais visiblement, ce Slender n’avait pas ta patience envers ces petits êtres. Comment l’en blâmer ? Tu le comprenais, mais tu ne supportais pas qu’on fasse du mal aux enfants. Tu t’approchas de lui, regarda la gamine et posa une main sur l’épaule du jeune homme, essayant d’être apaisante.

Toi ▬ « Hey, calme toi. Ce n’est qu’une gamine. Laisse-la. Pose-la par terre, je sais pas.  Tu vas t’en vouloir plus tard si tu cèdes à la colère, crois-moi. »

Tu ne savais pas bien comment on s’y prenait habituellement pour calmer les gens, mais ça ne coûtait rien d’essayer. Tu savais que s’il risquait de faire quelque chose, il allait le regretter, et tu ne voulais pas qu’il soit rongé par la culpabilité.






Revenir en haut Aller en bas
avatar
Slender

#hybrides incompris

JOB : Au chômage

NB DE SUJETS : 72
COTS <コ:彡 : 795

MessageSujet: Re: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   Mer 16 Avr - 16:40


Take me to Neverland ; ft. Bagheera

C'était vrai. S'énerver comme ça face à n'importe qui rien que pour une insulte ridicule, ce n'était pas Slender. Ou peut-être avait-il toujours refoulé la violence pour ne pas passer pour un monstre. Peut-être valait-il mieux qu'il s'écarte encore plus des autres alors ? Trop dangereux en ce-moment, trop proche de craquer. Trop de trop. Puis elle, elle avait raison. Il lâcha sa sœur par terre dés qu'il avait commencé à sentir à sentir la main de l'inconnue sur son épaule, pour ensuite reculer brusquement. Aucun contact, plus jamais. Il ne voulait vraiment blesser personne.

« Vous deux.. ne m'approchez surtout pas ! » hurla-t-il.

La carapace du jeune Slender se fissurait peu à peu chaque seconde. Celle qui l'empêchait d'en vouloir à tout le monde, d'être capable de choisir le mauvais chemin. Il passait un bon moment jusque là alors pourquoi sa petite sœur déboulait à cet instant ? Il lui jeta un regard noir. Il pensait presque à un complot contre lui. Une espèce de mascarade entre elles deux, pourquoi pas ? Il ne demandait pas grand chose pourtant. Juste qu'il y ait un seul moment dans sa vie où il pourrait ne pas regretter d'avoir quitté sa chambre ? D'avoir même vu le jour ici sur Etoh ? Un seul moment, était-ce vraiment trop ?

Il serrait les poings pour se retenir d'hurler avant de se tourner vers elles pour en tenter d'en finir « Dîtes-moi pourquoi on accepte les nains et les personnes qui se nourrissent de leurs tifs et puis pas nous ! Pourquoi des étrangers se sentent plus chez eux que nous, pourquoi on est toujours obligés de se retenir de vous frapper vous bande de racistes qui n'osez même pas venir nous parler en face ! il reprenait son souffle, puis il marmonna Ah oui, c'est vrai vous vous êtes tous les mêmes... des pures-souches qui nous maudissent. Regardez-nous, contraints à ne rien faire face à vos conneries, peur de passer pour des bêtes avides de sang et de violence gratuite. »

Que dire de plus ? Il commença même à partir, surement trop lâche pour pouvoir les regarder dans les yeux après avoir autant parlé comme un héros de film.













  
merci à Bagheera pour cet avatar tout beau tout chou ♥️
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [E1] Take me to Neverland `|| Slender   

Revenir en haut Aller en bas
 

[E1] Take me to Neverland `|| Slender

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NeverLand
» [Shonen] The Promised Neverland
» Joy Highlands
» Kim Jae Hyun ϟ Neverland
» [Habitation] Neverland

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chicken Eat Green's feeding :: Arteland - Pays Imaginaire factice :: Clairière des deux étoiles-