CHICKY C'EST LETTRES ET ;

BONNES ÂMES QUI SONT PRÊTES à t'accueillir dans leur team contre les bisounours démoniaques !

Même qu'on offre un marshmallow à qui vient de débarquer ♥ (et un pour vous tous aussi blblbl)

Mais c'est aussi découvrir tout plein de mystères, des lieux bizarres, colorés et vastes ; Etoh (et ses régions qui viendront peu à peu au fil du temps rien que pour vous ♥)

× 20.05.2014
Nouvelles couleurs, nouvelle animation ce mercredi, et un recensement pour faire le ménage ici @www. keur♥
CHICKEN EAT GREEN'S FEEDING ; LIFE ON ETOH
 
HYBRIDES
8
NEENS
7
HUMAINS
13
OXYDS
6

Tout le forum appartient à ses fondatrices Mckenzy et Green. 3ème version de Chicky entièrement codée par Mckenzy. Aucune copie, partielle ou totale, n'est autorisée sinon shouik ♥ Tous les beaux dessins-là proviennent de Tumblr et de notre Mckenzy☆
RUMEUR DU MOMENT ;

BAM! Les rumeurs tombent! Mckenzy n'arrête pas de tomber malade, mais continue quand même à se casser le popotin pour bosser sur le forum! Les cours reprennent le 30 donc c'est un peu la galère... mais elle se tue à la tâche, avec le sourire ♥

AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

CLIQUE ET VOTE
TOUTES LES DEUX HEURES ♥
     

Partagez | .
 

TERMINÉ | L'utopie de Utopia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Invité



MessageSujet: TERMINÉ | L'utopie de Utopia.    Dim 26 Jan - 13:35


☆ Utopia L. Keegan
You are so brave and quiet I forget you are suffering.
ㅡ identité

NOM & PRENOM(S) : KEEGAN Liberty Utopia.
SURNOM(S) : Lyberta, Uto'. La fantôme.
ÂGE : 16 ans.
ESPÈCE : Hybride.
ORIGINES : Tellement bête, que j'ai pas compris...

TU VOIS ÇA COMMENT TOUT CET ARRIVAGE D'HUMAINS ? Ca ne peut pas être différent de l'habitude. Tu es une hybride, Uto', tu t'en fiche, ca passe, ca repasse, tu attendras toujours quoi qu'il arrive.

ET LE ROI NODJ, C'EST UN VIEUX TYRAN HEIN ? T'en sais rien, tu n'y prête pas attention, tu es une sous classe parmi tant d'autres pourquoi se préoccuper du roi Nodj, qui doit sûrement rire de votre sort de son " palais " ?

DIS-MOI, SI TU POUVAIS T'EXILER SUR LA TERRE, Où IRAIS-TU ? Utopia, ne veut aller nulle part, elle n'a pas d'envie, pas de rêve, elle attends et ça lui suffit. Elle regarde juste le monde tourner, pas besoin de s'exiler quelque part quand elle a un " chez elle" .
ㅡ histoire

Un Hybride né d'une liaison entre un humain et un oxyds, cette union, à eu lieu plus d'un millier de fois, et maintenant les hybrides ont une place sur Etoh, une place, que dis-je une classe, une sous-classe, ce sont un peu les erreurs, qui ne sont pas aimé, qui sont juste des sangs mêlés, sûrement que les humains s'en foutent, de toute manière qu'est-ce qui en ont avoir avec ça eux ? Ils se sont juste incrustés, dans le pays, juste pour un " monde meilleur ", mais la vérité, c'est qu'ils vont le pourrir ce monde, tu le sais bien, mais tu attends. Et eux, les Oxyds, ils veulent du parfait, et ceux qui vous pointent du doigts car vous êtes ni des étrangers au monde, ni des pures-souches. Alors, vous êtes pointés, mêlés, dérangés, courageux, solitaires, sombres, vous faîtes ce que vous pouvez pour vous intégrer dans cette société. Et pourtant, celle qui a fait venir les humains, elle est une hybride, on l'a remercie plus ou moins, mais on l'aime elle. Pourquoi pas toi ? Vous êtes tous pareil, tout autant que vous êtes, les origines, on s'en fiche, c'mieux même, sinon tout est uniforme, et c'est pas un monde, juste une copie conforme, un monde qui ne diffère pas. Entre autre, un cauchemar.

Mais toi. Oui, revenons-en à toi, Utopia qui es tu ?

Ta mère ? Personne ne sait qui elle est. Ton père ? Il s'est simplement tué. Suicide, accident ? Qu'importe, il est mort. Et puis c'est sa faute. Tu t'élèves seule,  depuis tes dix ans c'est ça ? Ta mère et toi, vous viviez reculées du monde, tu as eu une éducation spéciale, tu as suivis des cours, certes, mais dans le fond de la classe, avec une aide. Tu étais lente, tu ne comprenais pas, un peu trop dur pour toi, mais pourtant tu as réussi, et, est maintenant douée, bien plus que beaucoup de monde. Tu as sus te faire une passion... Mais. Ce qui te manques, c'est un objectif. Depuis très jeune, tu vis juste en tant que spectateur, tu es là puis plus là, une sorte de lâche à la vie.

Peu de gens savent ce qui s'est passé pour toi, enfin si il y a eu quelque chose. Tout le monde change, et toi aussi. Du jour au lendemain tu t'es métamorphosée. Tu as toujours aimé courir, est-ce peut être la réalisation qui t'as fait peur, et qui t'as poussé à te dire tout les matins que la vie était dure, injuste, pas la peine d'être vécue, douloureuse et triste ? Mais ça, ce qui s'est passé ce jour là, tu sais, ce sept Décembre, personne ne le sait. Il n'y a pas de journal qui répertoire les mors, il n'y a pas de représailles pour les inconnus, il n'y a pas d'occupations, il n'y a rien qui aurait pu faire que... Personne, mais moi, je sais tout.

Neigeux. Glissant. Frais. Venteux. Courir. Joyeux. Blanchâtre. Brouillard.

J'étais là, comme toujours, à te commenter ce qui se passait, te dire ce qu'il fallait faire et pourquoi, t'expliquer. J'étais là, quand tu es tombée, j'étais là quand il est mort, j'étais là quand...

▬ Non... Ce n'est pas possible. Jouons encore ensembles demain, tu sais, ce n'est pas grave. On va dire que tu as gagné... Aller, relève toi ! L'eau va t'engloutir si tu bouges pas. Tu sais ! L'eau, on peut se noyer. Ca fait peur ! C'est douloureux ! Lève toi ! Coure avec moi ! Aller, s'il te plaît. En plus... Je... Tu... Nan.

Le regard sombre, vide, plus rien n'existait. Ce trou béant, profond, noir. Il n'y aura pas de chute pour toi, tu es déjà morte avec lui. Tu meurs petit à petit, ta pâleur se remplis de jour en jour, et ton coeur commence à arrêter de battre. Est-cela mourir de chagrin ? Ce jour là, tout s'est effondré, tu as tout perdue, tu as tout noyer, tu as tout taper, tu as tout conclus. Il n'y aurait plus de vie pour toi, pas tant que tu ne seras pas avec lui.

Il n'avait pas de prénom, c'était un vagabond, pourtant il vivait avec une famille, mais tu ne la jamais vu. C'est vrai, en y repensant, tu ne connaissais rien de lui. Mais tu l'aimais, en ami, ou amour, peut être aussi en frère, tu l'aimais tout simplement. Tu le surnommé Loïc. Parce que c'est comme ça, qu'il t'avait demandé de l'appeler. Tu passais des journées à n'en plus comptait avec lui, vous faisiez des courses. C'est comme ça que t'es venue ta passion de courir. Mais maintenant, tu détestes. Y penser ? Jamais. Tu l'as éradiquer, censurer, supprimer, effacer, tout. Toute cette journée, tout Loïc a été enfermé dans une boîte, loin de tout, verrouiller, et plus jamais tu ne t'en souviendras. C'est ce que tu t'es promis. Peut être que tu as voulus tout oublier, pourtant tu as changer, à cause de ça. Juste une glissade, une luge, une falaise, des rochers, une plage. Ta maman t'avais dis de ne pas aller là-bas. Comme tout enfants, tu as désobéi, le prix a été payé, et tu le regrettes toujours. Maintenant, tu as plus personne, ta mère, elle s'est volatilisé, tu sais même pas pourquoi, ton père il est Mort, et Lui aussi.

Au fond de toi, inconsciemment, tu as pris l'accident en toute responsabilité, c'est toi qui vous a entraîné là-bas, toi qui l'as poussé, toi qui n'a pas appeler à l'aide, toi qui l'a laissé partir dans les vagues, toi qui a été plus faible que jamais, toi qui a pleurer jour et nuit, toi qui t'es retrouvé seule. Survivante. Ca ne pouvait être que toi la coupable.
Mais seule toi, le savait, plus ou moins. On ne te repprocher rien, tu t'es faîtes ennemie de toi même, tu avais peur de te regarder, tes mains c'était une sorte d'arme. Si on part de ton principe, c'était toi la tueuse. Tout les criminels, sur Terre ? Ils n'étaient rien en comparaison avec ce que tu as fait, d'après toi. Un simple accident.

Vous étiez jeune, quels âges avez vous ? Pour lui, neuf ans, et toi dix... Tu étais responsable de lui, même si il te disait toujours que ces parents ne l'aimaient pas et tout autre absurdité - oupas - de ce genre. Tu as toujours crue, qu'un parent était obligé d'aimer son enfant. Pourtant cela est faux. Comme toi. Tu avais toujours tord, c'est ce qu'on te faisait comprendre, incertaine. Tu l'es devenue. Les gens ont fait de toi un objet qui devait être finit de façonner. Assez perdue, c'est comme si ils avaient profiter de ton état pour te modeler comme ils le voulaient.

Tu as vécu comme ça pendant ce temps. Tu as bien finit par vouloir mourir, vu que pour toi ce n'était plus vivre, ni même survivre, c'était subir, un mot avec la même terminaisons, presque le même sens. Mais non. Tu subissais chaque jour, que tu passais dans Etoh. Et les gens ne te comprenaient pas plus que maintenant. Tu étais vidée, tu ne parlais plus, tu n'écoutais même pas ce qu'on te disais, tu te laissais secouer. Et cela, n'a pas changé. Tu fais juste plus attention. Car tu as finis par te dire qu'il aurait peut être espérer que tu vives pour lui. Continuer à courir dans les forêts malgré son absence.

Tu as finis par le faire. Tu as finis par rire. Tu as finis par aimer la vie. Mais un malheur en accompagne souvent d'autre. " Une fois que la mort a frappé chez une famille, c'est comme si qu'elle en avait mémoriser l'emplacement et revenait à chaque fois pour finir son travail. "
C'est ce qui s'est passé. Les moyens médicaux, ne sont pas les même à Etoh, mais peu importe car il s'avère que tu ne pourras plus jamais courir. Ta santé et faible, ton coeur ne supporte pas, plus, l'effort. Alors, tu es punie, une nouvelle fois. Tu n'as plus le droit de faire d'activité comportant trop d'énergie.

Dépression. Pleure. Crie. Isolement. Enfermée.

Tu insultais quiconque t'adressais la parole, te proposais de l'aide. Tu étais tout simplement détruite, tu te rappelais, regrettais. En une minute, et cinq secondes, tu aurais pu lui dire, ces deux mots, qui te tenais tant à coeur, que quand tu le voyais tu ne pouvais t'empêcher de sourire : Je t'aime.
Cela. Tu n'avais pas pu, lui dire. Enfin tu aurais voulu, mais comme maintenant aucun son ne sortais de ta bouche. Et là, pour faire sortir tout ce... cette haine envers la vie, tu ne pourrais pas courir. Comme ci cela n'avait pas été assez de t'enlever ta famille, ton seul et unique ami, maintenant on t'enlevais l'espoir.

Et puis, un jour, on te diras, " ah bah voilà. C'est passé. Maintenant regardes devant toi, ne te retournes pas, supprime toutes tes pensées, souris, et marche vers l'avant. " Oui, bien sur, comme si que c'était si facile.
Tu es juste compliquée, car tu aurais pu le faire, tu n'es pas à plaindre, tu as juste besoin de chance. Il y a des gens qui ont bien plus souffert que toi, qui on connue la mort bien plus qu'une fois, qui ont eu à pleurer bien plus d'une vie entière. Alors, tu n'es pas à plaindre. Tu dois juste réussi à passer le cap, à regarder une nouvelle vie, sous un autre oeil.

Le problème. Parce qu'il y en a un. Personne, ne t'as jamais appris comme faire ça. Pour toi, la vie est finie. Elle avait si bien commencé, mais tout bonne chose on une fin. " Cela veut-il dire qu'il n'y aura plus du tout de bonnes choses... ? " C'est ce que cette phrase veut dire.

Mais, je sais aussi, qu'un jour tu te réveilleras, tu auras oublié, tout oublié, et un jour, où le soleil sera à son Zénith, quand tu rencontreras une personne capable de te sortir de ce mutisme, alors oui, la vie t'accueilleras à nouveau en son sein. Et alors oui, tu riras aux éclats, et Loïc, tu y penseras, tu te pourras à nouveau te souvenir de lui, en riant et gardant de lui une bonne image. Enfin, un jour, ton coeur ira mieux, et toi aussi. Tout s'arrangeras, un jour, je te le promets, car même si la vie est dure, il y aura des Hauts. Mais des bas.
ㅡ caractère & goûts

Utopia. Tu es tout et rien à la fois, tu es la beauté et la tristesse, le sadisme et la joie, tu es le monotone et l'intelligent. Tu touches à tout les domaines, tu es bizarre, tu as un coeur lourd, tu n'aimes pas la vie, c'est sombre, douloureux, tu es la personne qu'on approche pas, méprisante, tu n'aimes rien ni personne, tu es cruel envers tout ce que tu vois, tu es comme ça. Car Utopia, ce n'est rien de bon... T'es parents, tu l'es déteste, c'est leur faute. Au fond, tu te dis que ton prénom de correspond bien, tu es un paradoxe à toi toute seule, compliquée et simple à la fois. Incertaine et tyrannique. Tu n'es ni bonne ni mauvaise. Une Utopie. Utopie, qu'est-ce que ça signifie pour toi ? C'est vrai, tu aimes ce mot mais tu ne le comprends qu'à moitié, sûrement un truc de mauvais, comme ton coeur qui envoie du sang noir. Qui forme des piques autour de toi. Personne ne peux t'approcher, Personne n'a Le Droit de t'approcher, de te comprendre. Quand tu étais petite, te souviens tu comment tu aimais cette vie, ce nectare qui te faisais vivre sur Etoh, tu n'as jamais goûté la douleur physique, tu n'as jamais eu le temps de te plaindre, tu n'aurais Jamais dû te poser des questions. Ces pourquoi, interminable, inutile, pourris. Est-ce cela qui t'as noircis ? Oh je ne te comprends plus, et toi non plus. Tu sais Utopia, tu étais si mignonne, serviable, gentille, ce n'est pas de leur faute si il y a une hiérarchie.
Personne ignoble, ton coeur est une anarchie, l'espoir n'est qu'illusion, rêve n'a plus lieu, tu n'as plus de destin selon toi. Tu ne crois plus en rien, et te renfermes sur quelconque chose. Et cela sans explication possible, sans rien comprendre tu te transforme en quelque chose d'inhumain. Seule toi a compris ce déclique qui a fait que... Et pourtant, tu es toujours vivante, parfois dans le dos des autres, il t'arrive de sourire pour toi même, de rire, ou quand les choses ne s'arrangent pas et n'iront jamais mieux, tu pleures. Tu n'as rien compris à la vie, tu es juste à la traîne, en sous-estime de toi.
Tu observes les étoiles et tu te dis que si tout le monde aurait été une étoile, cela aurait été bien mieux, tu aimes l'océan, et le calme. Tu ne supportes que l'art, quelques coups de pinceaux et cela serait mieux. Tu n'es pas difficile, tu es juste un grand complexe. Tu n'es pas simple non plus, tu laisses juste passé, les chances, les douleurs, et l'affection qu'une poignet de gens arrivent à te porter. Mais toi, tu ne vois rien, tu es la seule à ne pas comprendre ce qui se passe, alors tu continues à faire tout pour qu'ils te détestent. Utopia, as-tu par hasard peur de les perdre en suite ? Et, tu répondras non.
Tu n'avoueras jamais tes phobies qui ont fait de toi une personne à la merci, tu n'avoueras jamais non plus ce que tu ressens, ni même l'importance de quelqu'un. Tu aurais pu rester une gentille fille, tes sourires sont précieux et rares, tu aurais pu devenir une personne de charité, ou même quelqu'un très appréciée, populaire, mignonne, et tout ce qui serait bien. Sauf que tu n'es pas ça, plus ça. Tu es juste toi. Comme ça, comme toi. Utopia.  



☆ Aki / Lyberty / Poussin.
LET'S EAT SOME PO-PO-PO-POTATOES

+ QUI EST SUR TON JOLI AVATAR ? : Ben en fait c'est que... J'ai trouvé un ensembles d'images sur un Blog, Nikoru-chan - je crois - l'image de mon avatar est dessinée par Yogiplus, mais les autres que je vais utilisé son des OC, je ne connais pas leur provenance... /me tapez pas/
+ ET, D'AILLEURS TU AS QUEL ÂGE ? : Si je vous le dis, j'ai le droit à un bisou ? %D
+ SEXE : C'pas polie de demander ça à une Dame ! Ni à un Homme tiens. krkrkr.
+ ALORS, COMMENT TU ES ARRIVE(E) JUSQU’À NOUS ? :Je cherchais un forum qui en jette, qui pète la forme, tout neuf, tout beau, sympa, avec un contexte plus ou moins... aheum recherché. Je suis tombée, sur WUT et Chicken-eatgreen. Je vous dis pas comment j'ai galéré à départager les deux, et puis, j'ai finis par craqué sur celui là, comment le contexte est écrit, et puis c'tellement original. Donc me voilà ♥
+ DES AVIS, DES IDÉES POUR Chicken eat G's F ? :Ben, sachant que j'ai déjà était fonda', je vous dis juste GOOD LUCK, et puis, ce forum est pour l'instant Perfect à mes yeux. Rien qui manque itout itout.
+ SI TU VOYAIS PETER PAN DANS TA CUISINE EN TRAIN DE CAMBRIOLER TON FRIGO, QUE FERAIS-TU ? :Je lui demanderais un autographe ? Nan, j'aime pas Peter Pan, je demanderais à mon chat de l'attaquais pour sauver le frigo ! - MANGER -
+ AUTRE CHOSE ? : Sorry pour les fautes d'orthographes, - j'ai tellement pas la flemme de les corriger - Awi aussi, dédicace : MCKENZY, VAS Y  ON TE SOUTIENT POUR LES ZÉNITH DE PARIS ! Krkrkr ♥
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: TERMINÉ | L'utopie de Utopia.    Lun 27 Jan - 21:26

Sorry du Double post, que je vais effectuer, je préviens que ma fiche est maintenant Close. J'espère que tout est en ordre, merci d'avance à celui-/celle qui la lira o/ Et puis, et puis pour les fautes d'orthographes, c'est que Miaou  heart 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mckenzy

#hybrides incompris

JOB : Larbin à plein temps

NB DE SUJETS : 396
COTS <コ:彡 : 3381

MessageSujet: Re: TERMINÉ | L'utopie de Utopia.    Lun 27 Jan - 23:17

HELLLLO ♥️ (j'attends ma team uesh 8D)
Ta fiche est validée heart et j'ajoute UTAU Uto' aux Hybrides (YEAHHHH. On va poutrer toutes les autres espèces même si il y a pas mal d'humains quand même ;w; /SBAF/) Tu peux donc aller créer ta fiche de liens, aller zieuter un peu partout les ptits sujets parce que j'ai la flemme de dire tout le temps la même chose, j'te laisse aller jeter un coup d'oeil et - surtout - n'hésite pas à demander un rp pour qu'on puisse venir t'embêter ♥️

Si tu as des questions sur quoique ce soit, n'hésite pas, Green et moi sommes làààà *U*
(Et pour l'avatar, pas de problème, dés qu'on voit une jumelle on lui signalera promis ♥️)




  
MERCI A LA VIEILLE DATE POUR CE SUPERBOAVATARDLAMOR *^*
CODE AMI POUR LES NINTENDO ADDICTS : 3995-6493-6598
cadeaux ♥:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité



MessageSujet: Re: TERMINÉ | L'utopie de Utopia.    Mar 28 Jan - 18:41

Merci McKenzy ♥
VAINCONS LE MONDE ENSEMBLES ! NOUS POUVONS LE FAIRE ! Car la force des Wasabis-Jedi est avec nous ♦
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: TERMINÉ | L'utopie de Utopia.    

Revenir en haut Aller en bas
 

TERMINÉ | L'utopie de Utopia.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Chicken Eat Green's feeding :: plurp ❥ les bries du commencement :: oh! ๑ rédiger sa vie :: présentations validées-